Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial engagé pour l’amélioration de la qualité de vie du patient, en oncologie, neurosciences et maladies rares.

Ipsen organise une Journée Investisseurs pour présenter l’évolution de son portefeuille de projets R&D et ses perspectives financières pour 2022

  • 5 nouvelles molécules innovantes dans le portefeuille de R&D
  • 9 soumissions règlementaires significatives prévues entre 2019 et 2022
  • Perspectives financières pour 2022 : des ventes nettes consolidées du Groupe d’environ 3,2 milliards[1] d’euros et une marge opérationnelle des activités supérieure à 32,0% des ventes

 

Paris (France), le 14 Mai 2019 – Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, va tenir aujourd’hui une Journée Investisseurs à Paris pour faire le point sur sa stratégie et l’évolution de son portefeuille de projets en matière de R&D.

 

David Meek, Directeur général d’Ipsen a déclaré : « Avec une croissance de ventes parmi les plus importantes de l’industrie pharmaceutique, la forte performance d’Ipsen se poursuit, tout en continuant à investir pour construire un portefeuille innovant et durable. Au cours des deux dernières années, la mise en œuvre de notre stratégie de R&D, basée sur l’accélération de programmes internes majeurs et d’innovation externe, a considérablement renforcé la valeur de notre portefeuille de produits en développement. »

« A ce jour, cinq nouvelles molécules innovantes sont en développement clinique, neuf soumissions réglementaires sont prévues entre 2019 et 2022 et des résultats de programmes en phase plus avancées sont prévus pour les mois qui viennent. Nous poursuivons notre stratégie opérationnelle axée sur une croissance soutenue de nos ventes, l’amélioration de notre profitabilité, et le développement de notre portefeuille de R&D, afin d’assurer une valeur ajoutée à long terme pour les patients et nos actionnaires. »

 

Dans les Maladies Rares, le palovarotène est une molécule en phase avancée et dérisquée pour le traitement de maladies osseuses rares et sévèrement invalidantes sans option thérapeutique. Le palovarotène a reçu le statut de médicament orphelin, ainsi qu’une procédure accélérée (« fast-track ») et le statut d’avancée thérapeutique majeure et de maladie pédiatrique rare grâce à des données cliniques robustes. Le Groupe espère soumettre un dépôt règlementaire auprès de la Food and Drug Administration aux Etats-Unis au second semestre 2019.pour la première indication de la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).,

 

En Neurosciences, Ipsen explore deux nouvelles indications thérapeutiques pour optimiser le potentiel de Dysport®. Le Groupe met à profit son expertise en matière de R&D pour poursuivre le développement de sa franchise en neurotoxines pour accélérer l’avancement de son programme de toxines nouvelle génération, avec une étude clinique de Phase-II prévue au second semestre 2019 pour une neurotoxine à action rapide et la poursuite du développement pré-clinique pour la neurotoxine à action prolongée.

En Oncologie, de nombreuses études cliniques avancées sont en cours pour étendre les champs d’actions de Cabometyx® (cabozantinib) et d’Onyvide® (irinotecan liposomal). L’étude de Phase-III Checkmate 9ER en combinaison avec nivolumab pourrait renforcer la présence de Cabometyx® dans le traitement de première ligne du carcinome des cellules rénales (RCC). Les résultats sont attendus au premier semestre 2020. De plus, l’étude clinique de Phase-III en combinaison avec atezolizumab pour le traitement en première ligne du carcinome hépatocellulaire (HCC) pourrait avancer l’utilisation de Cabometyx dans le paradigme de traitement et également servir d’étude d’enregistrement en Chine.

Quant à Onyvide, les analyses intermédiaires de l’étude de Phase-II combinée pour le traitement en première ligne du cancer du pancréas métastatique montrent un taux de réponse encourageant et une présentation orale des résultats au Congrès annuel ESMO sur le cancer gastro-intestinal en Juillet 2019 a été acceptée. Une autre étude clinique est également en cours en Phase-II pour le traitement en seconde ligne du cancer du poumon à petites cellules, avec des résultats attendus au second semestre 2019.

En phase plus précoce en Oncologie, Ipsen progresse également dans son programme de Thérapie à Radiation Systémique combiné au satoreotide (IPN 1070 et IPN 1072) qui devrait avancer en Phase 2/3 dans les tumeurs neuroendocrines d’ici le premier trimestre 2020, et IPN 1087, actuellement en Phase 1 pour le cancer du pancréas. Ces deux programmes sont des plateformes de recherche avec la possibilité de s’étendre vers d’autres tumeurs solides pour offrir aux patients un traitement de précision ciblé.

Ipsen poursuit également son modèle de R&D basé sur l’innovation externe et le business développement dans ses domaines thérapeutiques clés, grâce à son bilan solide et à sa génération de trésorerie pour acquérir de nouveaux actifs et investir dans son portefeuille de R&D, et créer ainsi de la valeur à long-terme pour ses actionnaires.

Au-delà de la revue complète de son portefeuille de R&D, Ipsen fera également un point sur sa stratégie, l’avancée commerciale de ses principaux produits de Médecine de Spécialité, et sur ses nouveaux objectifs en matière d’allocation de capital et de ses perspectives financières à moyen terme.

Perspectives Financières pour 2022

Ipsen a fixé ses objectifs financiers pour 2022 qui reflètent la bonne dynamique de l’activité de Médecine de Spécialité et l’impact de l’acquisition de Clementia en avril 2019 :

  • Des ventes nettes consolidées du Groupe d’environ 3,2 milliards d’euros[1]1
  • Une marge opérationnelle des activités supérieure à 32,0% des ventes

Ces perspectives incluent le portefeuille commercial existant de produits avec les indications actuellement approuvées et prend en compte l’impact de l’approbation et du lancement du palovarotène pour les indications FOP[2] seulement. Elles considèrent un scenario d’arrivée la plus rapprochée possible d’une concurrence générique sur le marché des analogues de la somatostatine (SSA) selon la veille concurrentielle existante. Elles n’incluent pas la possible dilution à un chiffre à court terme de la marge opérationnelle des activités liée à de potentiels investissements de business développement destinés à accélérer le portefeuille de produits innovant et durable.

 

Webcast et conférence téléphonique (en anglais)

Ipsen tiendra une conférence téléphonique le mardi 14 mai 2019 à 13h00 (heure de Paris, GMT+1). Une conférence téléphonique sera organisée et une web conférence (audio et slides) sera accessible en direct sur www.ipsen.com. Les participants pourront intégrer la conférence 5 à 10 minutes avant son début. Aucune réservation n’est nécessaire pour participer à la conférence téléphonique.

Standard International : +44 (0) 2071-928-000

France and Europe continentale : + 33 (0) 1 76 70 07 94

UK : 08-445-718-892

US : 1-6315-107-495

Conference ID : 8463129

Une réécoute sera disponible pendant 7 jours sur le site web d’Ipsen.

 

——–

[1] sur la base des taux de change actuels

[2] sur la base des indications pour le traitement épisodique (flare-up) et chronique de la FOP

 

 

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved. - 2019