Neurosciences

En neurosciences, Ipsen est un acteur clé dans le traitement des troubles du mouvement. Le Groupe se donne pour mission d’améliorer la mobilité, l’autonomie et la qualité de vie des patients souffrant de ces troubles très invalidants. L’engagement d’Ipsen dans le domaine des neurotoxines remonte à plus de vingt ans.

UN ENGAGEMENT À LONG TERME, DES AMBITIONS FORTES

Depuis 1990, Ipsen concentre ses efforts sur la recherche de pointe dans les neurotoxines et l’ingénierie des neurotoxines recombinantes. Notre toxine botulique de type A Dysport® inhibe la transmission des influx nerveux à la jonction du muscle. L’injection de toxine botulique conduit au relâchement des muscles contractés, permettant d’améliorer la qualité de vie des patients au quotidien.

L’autorisation de mise sur le marché de Dysport® obtenue récemment aux États-Unis, pour le traitement de la spasticité des membres supérieurs chez l’adulte et de la spasticité des membres inférieurs chez l’enfant âgé de 2 ans et plus, a confirmé la pertinence de nos essais cliniques.

Des essais cliniques sont en cours pour générer de nouvelles données concernant d’autres indications de Dysport®. Dans les pays où Dysport® est déjà autorisé, les nouvelles données issues des études cliniques dans la spasticité de l’adulte et de l’enfant permettront de renforcer le libellé actuel de ses indications.

Ipsen entend également poursuivre le développement et la recherche de nouvelles indications pour des usages de Dysport® en neurologie et en urologie (comme l’hyperactivité du détrusor d’origine neurologique, une pathologie fréquemment observée chez les patients souffrant de sclérose en plaques ou de lésions médullaires). Des études sont en cours pour le développement d’une formulation liquide de Dysport®, à visée thérapeutique et esthétique.

Notre ambition, à laquelle nous dédions tous nos efforts, est d’être en avance sur le développement et de dessiner l’avenir des neurotoxines. Nous nous consacrons à l’avancement de notre plateforme de toxines recombinantes, pour dépasser les standards actuels et proposer de meilleures options aux patients.

Nos engagements vis-à-vis des patients

Ipsen a noué un partenariat solide et durable avec Dystonia Europe, une association de patients souffrant de dystonie cervicale, ainsi qu’avec l’American Dystonia Society. Nous continuons également à soutenir des initiatives pour les médecins ayant des activités de recherche en dystonie cervicale, des campagnes de sensibilisation à la maladie pour les patients et la création de réseaux de patients en Europe. Développé par Ipsen, I-CAN est un programme innovant de prise en charge de la spasticité qui engage les patients dans la gestion de leur traitement et de leur maladie.

Nos engagements vis-à-vis des professionnels de santé

Ipsen propose des programmes de formation continue aux médecins qui souhaitent améliorer les résultats du traitement par Dysport®, au niveau local et régional. Depuis de nombreuses années, le programme « Ixcellence Network » forme des médecins venant de plus de 20 pays et les aide à définir des objectifs dans le cadre de l’autoré- éducation guidée. En médecine esthétique, nos masterclass permettent aux praticiens de renforcer leurs compétences cliniques afin d’améliorer la prise en charge de leurs patients.

Notre partenariat avec Galderma

En médecine esthétique, Ipsen a octroyé les droits de distribution de Dysport® à Galderma. Selon les termes de ce partenariat, Ipsen commercialise Dysport® principalement dans les indications thérapeutiques sous la marque Dysport®, tandis que Galderma le distribue sous les marques Dysport® et Azzalure® pour les indications esthétiques. Ipsen et Galderma collaborent également pour le développement et la commercialisation de nouvelles neurotoxines. Ce partenariat s’étend désormais aux États-Unis, au Canada, à l’Europe, au Brésil, à l’Australie et à certains pays d’Asie-Pacifique.

Nos solutions

Dysport®, un produit aux nombreuses indications Dysport® a été commercialisé pour la première fois en 1991 au Royaume-Uni dans le traitement du blépharospasme. Ce médicament est principalement utilisé chez les patients présentant une spasticité, une dystonie cervicale, un spasme hémifacial, un blépharospasme, ou souffrant d’hyperhidrose.

En médecine esthétique, Dysport® est indiqué dans la réduction des rides de la glabelle (rides intersourcilières).

Dysport® est autorisé dans plus de 80 pays dans 7 indications thérapeutiques et esthétiques. Ipsen s’engage à générer des données scientifiques de qualité dans le cadre des études post-commercialisation en cours, dont l’étude pilote On-Time portant sur le traitement précoce par Dysport® des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral, ainsi que l’étude ULIS (Upper Limb International Spasticity Study), impliquant 1 000 patients dans 14 pays.

Une nouvelle étude ENGAGE a été lancée en 2016, afin d’évaluer les effets de l’abobotulinumtoxinA administrée simultanément dans les membres supérieurs et inférieurs en complément d’un contrat d’autorééducation guidée chez les patients adultes atteints d’hémiparésie spastique. 

Neurotoxines de nouvelle génération 

Les toxines botuliques ont un potentiel d’applications thérapeutiques très large, dans de nombreux domaines thérapeutiques, tels que l’urologie, la neurologie, l’oncologie, l’endocrinologie et la médecine régénérative. Ipsen poursuit la recherche sur de nouvelles toxines botuliques recombinantes et dans le domaine prometteur de l’inhibition ciblée de la sécrétion. Ipsen collabore actuellement avec des centres de recherche universitaire prestigieux pour faire progresser notre pipeline de neurotoxines avec de nouvelles utilisations pour le traitement des maladies invalidantes qui détériorent la qualité de vie des patients. Nous poursuivons notre collaboration avec l’université Harvard et nous avons également signé un partenariat de recherche avec l’IMCB de Singapour, sous l’égide d’A*STAR, afin de faire avancer les connaissances sur la biologie de la neurotoxine botulique. 

Engagement dans la spasticité 

Ipsen et la société GW Pharmaceuticals ont signé un accord confiant à Ipsen la promotion et la distribution en Amérique latine de Mevatyl®, un spray oromucosal, indiqué pour améliorer les symptômes chez les patients atteints de spasticité modérée à sévère due à une sclérose en plaques. Ils sont en train de déposer les demandes d’autorisation de mise sur le marché dans certains pays d’Amérique latine et ont obtenu l’approbation de cette indication au Brésil.

 

331.6 M€

 

Chiffre d’affaires en neurologie en 2017

(17,4% du C.A. en 2017)

25 ans

 

Expertise dans les neurotoxines

> 200

 

Brevets dans le domaine