Neurosciences

En neurosciences, Ipsen est un acteur clé dans le traitement des troubles du mouvement. Le Groupe se donne pour mission d’améliorer la mobilité, l’autonomie et la qualité de vie des patients souffrant de ces troubles très invalidants. L’engagement d’Ipsen dans le domaine des neurotoxines remonte à plus de vingt ans.

LES NEUROSCIENCES EN BREF

Ipsen est un leader mondial dans la découverte, le développement, la fabrication et la commercialisation de neurotoxines. Les neurosciences se trouvent au cœur de l’activité Médecine de spécialité d’Ipsen et jouent un rôle essentiel dans la stratégie globale et la croissance à long terme de l’entreprise.

Plus de 25 années d’expérience clinique témoignent de notre engagement de longue date à faire avancer la recherche dans les neurosciences et les toxines. Nous œuvrons, avec un engagement sans faille, pour améliorer la vie des patients à travers des traitements sûrs et efficaces, de l’assistance et des services dans le domaine de la spasticité, des troubles du mouvement et dans des indications spécifiques en médecine esthétique.

 

CHIFFRES CLÉS

Nous disposons de plus de 25 années d’expérience dans le domaine des neurotoxines.

  • En 2017, les ventes de notre division Neurosciences ont atteint 331,6 millions d’euros, soit 17,4 % de nos revenus.
  • Notre équipe Neurosciences représente 21 % de notre activité Médecine de spécialité. 
  • Plus de 1 000 de nos collaborateurs se consacrent aux neurosciences.
  • En 2017, notre ambition dans le domaine des neurotoxines a été portée par un investissement de 22 millions de livres au sein de notre campus de Wrexham, au Royaume-Uni.
  • Nous sommes la seule entreprise disposant de toxines recombinantes dans son portefeuille.
  • Avec un seul produit, Dysport®, nous pouvons traiter tout un éventail d’indications thérapeutiques, notamment la dystonie cervicale, la spasticité chez l’adulte, l’hyperhidrose, le blépharospasme, le spasme hémifacial, et la spasticité des membres inférieurs chez l’enfant.
  • Dysport® est autorisé dans plus de 85 pays, dans sept indications thérapeutiques et deux indications esthétiques.
  • Dysport® a d’ores et déjà été prescrit à quelques 5 millions de patients et est scientifiquement soutenu par plus de 1 300 publications revues par des pairs.
  • Notre division Neurosciences compte plus de 400 brevets, la plupart issus d’activités de recherche interne.
  • Grâce à notre partenariat avec Galderma, qui a été prolongé jusqu’en 2036, nous représentons 75 % du marché mondial des neurotoxines.

 

David_Meek_Ipsen

Nos 9 centres Ixcellence Network nous ont permis de former 728 médecins au cours des cinq dernières annéesLes patients sont au cœur de notre stratégie et de nos efforts d’innovation en matière de soins.

David Meek, Directeur Général.

 

 

 

NOTRE STRATÉGIE EN NEUROSCIENCES

Les neurosciences progressent à un rythme sans précédent et nous sommes fiers de nous trouver à l’avant-garde de cette transformation. Nous espérons ainsi aider les patients à reprendre le contrôle de leur vie. Nous comptons parmi les rares entreprises spécialisées dans les toxines botuliques et œuvrons sans relâche pour soulager du mieux possible les symptômes invalidants et douloureux de la spasticité chez l’adulte et l’enfant.

Nous sommes la seule entreprise à avoir des neurotoxines recombinantes en développement. Il s’agit là d’un atout fondamental puisque l’utilisation des techniques recombinantes pour créer de nouveaux médicaments à base de toxine botulique, avec différents délais et durées d’action, permet aux cliniciens de choisir la neurotoxine la mieux appropriée pour le patient.

En 2017, une avancée importante a été atteinte pour notre toxine de type E à action rapide et à court délai d’action, avec la première neurotoxine recombinante administrée à un être humain. Nous progressons désormais dans le programme de développement. Il s’agit d’une avancée cruciale, car plus tôt le thérapeute peut intégrer la neurotoxine botulique dans le programme de rééducation, meilleur est le résultat pour le patient (notamment la réduction de la gravité de la spasticité dans le temps).

Nous avons travaillé sans relâche pour que Dysport® soit disponible dans plus de 85 pays, dans deux indications esthétiques et sept indications thérapeutiques, notamment dans la spasticité chez l’adulte et l’enfant et dans la dystonie cervicale. Avec Dysport®, nous sommes en mesure de traiter une gamme d’indications thérapeutiques grâce à un seul produit. Il s’agit également de la première et de la seule toxine botulique approuvée par les autorités réglementaires américaines dans le traitement de la spasticité des membres inférieurs et supérieurs chez l’adulte, et dans le traitement de la spasticité des membres inférieurs chez l’enfant âgé de deux ans et plus. Rien qu’en 2017, 36 pays ont lancé de nouvelles indications pour Dysport®.

Notre solide partenariat avec Galderma nous permet désormais de couvrir les trois quarts du marché mondial des neurotoxines dans les indications esthétiques. Selon les termes de ce partenariat, Ipsen commercialise Dysport® principalement dans les indications thérapeutiques sous la marque Dysport®, tandis que Galderma le distribue sous les marques Dysport® et Azzalure® pour les indications esthétiques. Ipsen et Galderma poursuivront également leur collaboration pour le développement et la commercialisation de nouvelles neurotoxines. Ce partenariat s’étend désormais aux États-Unis, au Canada, à l’Europe, au Brésil, à l’Australie et à certains pays d’Asie-Pacifique.

Notre priorité est désormais de gagner de nouveaux marchés, d’étendre notre présence en Amérique du Nord, d’élargir la gamme d’indications cliniques pour Dysport® et de constituer un pipeline pérenne de nouvelles toxines recombinantes dans l’objectif d’améliorer la vie des patients atteints de maladies gravement invalidantes.

 

NOS DOMAINES D’EXPERTISE

Neurotoxines

Depuis 1990, Ipsen concentre ses efforts sur la recherche de pointe dans les neurotoxines et l’ingénierie des neurotoxines recombinantes. Nous sommes à la pointe dans ce domaine et cette place de leadership implique des responsabilités dont la toute première est de rechercher sans relâche de nouvelles neurotoxines susceptibles d’améliorer l’état de santé des patients et de répondre aux besoins médicaux non satisfaits.
Les neurotoxines (telles que Dysport®) sont des médicaments biologiques importants utilisés pour traiter les patients atteints de troubles musculosquelettiques ou des muscles lisses suite à une pathologie neurologique. Au cours des quatre dernières années, nous avons obtenu de nombreuses approbations, dans différents pays à travers le monde, pour Dysport® chez l’adulte (par ex. suite à un AVC, à un traumatisme crânien ou à une sclérose en plaques) et chez l’enfant souffrant de spasticité, ce qui témoigne de notre engagement.

Notre toxine botulique de type A Dysport® inhibe la transmission des influx nerveux à la jonction du muscle. L’injection de toxine botulique conduit au relâchement des muscles contractés, permettant d’améliorer la qualité de vie des patients au quotidien. Dysport® a été enregistré pour la première fois au Royaume-Uni dans le traitement du blépharospasme en 1990 et est commercialisé depuis 1991.

Ce médicament est principalement utilisé chez les patients présentant une spasticité, une dystonie cervicale, un spasme hémifacial, un blépharospasme, ou souffrant d’hyperhidrose. En médecine esthétique, Dysport® est indiqué dans la réduction des rides de la glabelle (rides intersourcilières). L’autorisation de mise sur le marché de Dysport® obtenue récemment aux États-Unis pour le traitement de la spasticité des membres supérieurs chez l’adulte et de la spasticité des membres inférieurs chez l’enfant âgé de deux ans et plus a confirmé la pertinence de nos essais cliniques.

En médecine esthétique, Ipsen a octroyé les droits de distribution de Dysport® à Galderma, une entreprise pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation de traitements dermatologiques. Selon les termes de ce partenariat, Ipsen commercialise Dysport® principalement dans les indications thérapeutiques sous la marque Dysport®, tandis que Galderma le distribue sous les marques Dysport® et Azzalure® pour les indications esthétiques. Ipsen et Galderma poursuivront également leur collaboration pour le développement et la commercialisation de nouvelles neurotoxines.

Neurotoxines de nouvelle génération

Les toxines botuliques ont un potentiel d’applications thérapeutiques très large, dans de nombreux domaines thérapeutiques, tels que l’urologie, la neurologie, l’oncologie, l’endocrinologie et la médecine régénérative. Nous poursuivons la recherche sur de nouvelles toxines botuliques recombinantes et dans le domaine prometteur de l’inhibition ciblée de la sécrétion.

Ipsen collabore actuellement avec des centres de recherche universitaire prestigieux pour faire progresser son pipeline de neurotoxines avec de nouvelles utilisations pour le traitement des maladies invalidantes qui détériorent la qualité de vie des patients.

Nous poursuivons notre collaboration avec l’université d’Harvard et nous avons également signé un partenariat de recherche avec l’IMCB de Singapour, sous l’égide d’A*STAR, afin de faire avancer les connaissances sur la biologie de la neurotoxine botulique.

Engagement dans la spasticité

Ipsen et la société GW Pharmaceuticals ont signé un accord confiant à Ipsen la promotion et la distribution en Amérique latine de Mevatyl®, un spray oromucosal indiqué pour améliorer les symptômes chez les patients adultes atteints de spasticité modérée à sévère due à une sclérose en plaques. GW Pharmaceuticals et Ipsen ont obtenu l’approbation de cette indication au Brésil et sont en train de déposer les demandes d’autorisation de mise sur le marché dans certains autres pays d’Amérique latine.

331.6 M€

 

Chiffre d’affaires en neurologie en 2017

(17,4% du C.A. en 2017)

25 ans

 

Expertise dans les neurotoxines

> 200

 

Brevets dans le domaine