Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial engagé pour l’amélioration de la qualité de vie du patient, en oncologie, neurosciences et maladies rares.

Ipsen enregistre des résultats solides en 2017 avec une croissance des ventes de 21,1% , une amélioration de la marge opérationnelle des activités de 3,4 points, et anticipe une nouvelle année de croissance des ventes et de la profitabilité en 2018

 

Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, a publié aujourd’hui ses résultats financiers pour l’année 2017.

Faits financiers  marquants:

  • Croissance des ventes du Groupe de 21,1%1 en 2017, tirée par la croissance des ventes de Médecine de Spécialité de 25,9%1, reflétant la poursuite de la tendance sur Somatuline® et la contribution croissante des lancements de Cabometyx® et Onivyde®, ainsi que le retour à la croissance des ventes de Santé Familiale à 1,4%1.
  • Marge opérationnelle des activités à 26,4%, en hausse de 3,4 points en 2017, après les investissements dédiés aux lancements de Cabometyx® et Onivyde®.
  • Objectifs financiers 2018 de croissance des ventes du Groupe à plus de 16,0%1 et de marge opérationnelle des activités à plus de 28,0% des ventes.

 

tableau 1 fr

David Meek, Directeur général d’Ipsen, a déclaré : « Notre excellente performance en 2017 a dépassé les attentes, avec des niveaux records de croissance des ventes et de marge opérationnelle. Le chiffre d’affaires a connu une croissance exceptionnelle de 21,1%1, et la marge opérationnelle des activités s’est améliorée de 3,4 points d’une année sur l’autre, toutes deux tirées par l’excellente performance de la Médecine de Spécialité, tant sur les produits historiques que sur le lancement des nouveaux produits.

En 2018, nous poursuivrons la dynamique positive de nos activités avec le maintien d’une croissance forte et une amélioration de nos marges, en bonne voie pour réaliser nos objectifs financiers 2020. La croissance externe et l’accélération de la transformation de la R&D demeurent des objectifs prioritaires afin d’étendre notre portefeuille de molécules innovantes  et assurer une croissance à long terme ».

 

Analyse des résultats annuels 2017

 Note : Sauf mention contraire, toutes les variations des ventes sont exprimées hors effets de change. L’impact des taux de change est établi en recalculant les ventes de l’exercice considéré sur la base des taux de change utilisés pour l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe a atteint 1 908,7 millions d’euros, en hausse de 21,1% d’une année sur l’autre.

Les ventes de Médecine de Spécialité ont atteint 1 591,9 millions d’euros, en hausse de 25,9%, tirées par la croissance solide de Somatuline® et la contribution à hauteur de 108,6 millions d’euros des nouveaux produits Cabometyx® (ventes principalement en Allemagne et en France) et Onivyde® (consolidé depuis avril 2017 suite à l’acquisition auprès de Merrimack Pharmaceuticals). La croissance de 31,9% de Somatuline® a été tirée par la poursuite de la dynamique en Amérique du Nord (62,1% de croissance aux Etats-Unis) et une performance solide en Europe. La croissance de Dysport® a été tirée par la bonne performance de Galderma ainsi que par la croissance forte au Moyen-Orient et dans certains pays d’Europe de l’Est. Les ventes de Décapeptyl® reflètent une bonne croissance des volumes en Europe, ainsi qu’une tendance positive en Chine malgré une pression continue  sur les prix.

Les ventes de Santé Familiale ont atteint 316,8 millions d’euros, en hausse de 1,4% (ou 3,2% ajustée de l’impact du nouveau modèle contractuel d’Etiasa® en Chine), tirées par la bonne performance de Smecta® et Fortrans®/Eziclen®, ainsi que par la contribution des nouveaux produits acquis (dont Prontalgine® et Buscopan®).

Le Résultat Opérationnel des activités a atteint 503,6 millions d’euros, en hausse de 38,4%, tiré par la forte croissance des ventes, après une hausse des investissements commerciaux dédiés aux nouveaux produits Cabometyx® et Onivyde®, ainsi que celle des investissements de Recherche et Développement pour accompagner croissance du portefeuille de R&D.

La Marge opérationnelle des activités a atteint 26,4% des ventes, en hausse de 3,4 points par rapport à 2016.           

Le Résultat net consolidé des activités a atteint 362,7 millions d’euros, contre 263,6 millions d’euros en 2016, en hausse de 37,6% impacté par une hausse des frais financiers et de la charge d’impôt.

Le Résultat net des activités dilué par action a augmenté de 37,0% pour atteindre 4,36 euros, contre 3,18 euros en 2016.

 

Le Résultat Opérationnel IFRS a atteint 397,2 millions d’euros, en hausse de 30,4% suite à une hausse des amortissements des actifs incorporels (hors logiciels), des coûts de restructuration et d’intégration, légèrement compensée par une baisse des pertes de valeur. La marge opérationnelle atteint 20,8%, en hausse de 1,6 point par rapport à 2016.

Le Résultat net consolidé IFRS a atteint 272,9 millions d’euros, en hausse de 20,5%, contre 226,6 millions en 2016, suite à une hausse des frais financiers et de la charge d’impôt, principalement du fait de la récente réforme fiscale américaine.

Le Résultat net dilué par action a atteint 3,28 euros contre 2,73 euros en 2016.

 

Le Cash Flow libre a atteint 309,0 millions d’euros, en hausse de 80,2 millions d’euros ou 35.1%, tiré par une amélioration du Cash Flow Opérationnel, compensée en partie par des coûts de restructuration et de financement plus élevés.

La Dette nette de clôture a atteint 463,3 millions d’euros au 31 décembre 2017, contre une Trésorerie nette de 68,6 millions d’euros au 31 décembre 2016, reflétant les acquisitions finalisées au cours du premier semestre 2017, dont Onivyde®, le portefeuille de produits d’OTC et la prise de participation dans Akkadeas Pharma, ainsi que les paiements d’étapes additionnels pour Cabometyx® et Xermelo®.

 

Impact de la réforme fiscale américaine

Le Groupe a enregistré une charge de 46,0 millions d’euros relative à l’impact défavorable de la nouvelle réforme fiscale américaine récemment signée sur la valeur de ses pertes fiscales reportables aux Etats-Unis. Cette charge a été partiellement compensée par la reconnaissance d’actifs d’impôts différés non comptabilisés aux Etats-Unis d’un montant de 19,7 millions d’euros.

La réforme fera l’objet d’une analyse et d’une interprétation plus approfondies, cependant l’effet combiné de la croissance aux Etats-Unis et de la baisse du taux d’impôt fédéral devrait entraîner une baisse du taux effectif d’impôt pour le Groupe de l’ordre de 2 à 3 points en 2018.

 

Comparaison de la performance 2017 avec les objectifs financiers

Le Groupe a dépassé les seuils des objectifs financiers communiqués le 27 juillet 2017 relatifs à la croissance des ventes de Médecine de Spécialité et de Santé Familiale, ainsi qu’à la Marge opérationnelle des activités.

Le tableau ci-dessous établit la comparaison entre les objectifs financiers communiqués le 27 juillet 2017 et les performances réalisées en 2017.

tableau 2 fr

 

Dividende proposé à l’Assemblée Générale des actionnaires au titre de l’exercice 2017

Le Conseil d’administration d’Ipsen S.A. qui s’est réuni le 14 février 2018 a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires, qui se réunira le 30 mai 2018, le paiement d’un dividende de 1,00 euro par action, contre un dividende de 0,85 euro versé au titre de l’exercice 2016.

 

Objectifs financiers pour l’année 2018

En ligne avec l’ambition à 2020, le Groupe a fixé les objectifs financiers suivants pour l’année 2018:

  • Une croissance des ventes du Groupe à taux de change constant supérieure à +16,0%, tirée par une forte croissance à deux chiffres de la Médecine de Spécialité et une croissance modérée à un chiffre de la Santé Familiale.

Compte tenu du niveau des taux de change actuels, l’impact défavorable sur la croissance des ventes à taux de change courant devrait être de l’ordre 4% ;

  • Une Marge opérationnelle des activités supérieure à 28,0% des ventes.

 

Réunion, webcast et conférence téléphonique (en anglais) pour la presse

Ipsen tiendra une conférence de presse le jeudi 15 février 2018 à 9h30 (heure de Paris, GMT +1) dans les Salons de l’hôtel des Arts et Métiers – 9 bis avenue d’Iéna – 75116 Paris (France). Une conférence téléphonique sera organisée et une web conférence (audio et vidéo) sera accessible en direct sur old.ipsen.com. Les participants pourront intégrer la conférence 5 à 10 minutes avant son début. Aucune réservation n’est nécessaire pour participer à la conférence téléphonique.

Standard international : +44 (0) 1452 555 566

France : +33 (0)1 76 74 24 28

Royaume-Uni : +44 (0)8 44 4933 800

Etats-Unis : +1 646 851 2094

Code d’accès : 7198548

Une réécoute sera disponible pendant 7 jours sur le site web d’Ipsen ou au numéro suivant : +44 (0) 1452 550 000. Code d’accès : 7198548.

 

Réunion, webcast et conférence téléphonique (en anglais) pour la communauté financière

Ipsen tiendra une réunion le jeudi 15 février 2018 à 14h30 (heure de Paris, GMT+1) à son siège social à Boulogne-Billancourt (France). Une conférence téléphonique sera organisée et une web conférence (audio et video) sera accessible en direct sur old.ipsen.com. Les participants pourront intégrer la conférence 5 à 10 minutes avant son début. Aucune réservation n’est nécessaire pour participer à la conférence téléphonique.

France et Europe continentale : +33 (0)1 76 74 24 28

Royaume-Uni : +44 (0)14 5255 5566

États-Unis : + 1 631 510 7498

Code d’accès : 2665077

 Une réécoute sera disponible pendant 7 jours sur le site web d’Ipsen ou aux numéros ci-dessus.

[1] Croissance des ventes exprimée d’une année sur l’autre hors effets de change. L’impact des taux de change est établi en recalculant les ventes de l’exercice considéré sur la base des taux de change utilisés pour l’exercice précédent

[2] Instruments dérivés comptabilisés en actifs financiers et liés à des opérations financières, trésorerie et équivalents de trésorerie, sous déduction des concours et emprunts bancaires et autres passifs financiers, et à l’exclusion des instruments financiers dérivés sur les opérations commerciales

[3] Objectifs financiers 2017 révisés, communiqués le 27 juillet 2017

[4] Croissance d’une année sur l’autre hors effets de change. L’impact des taux de change est établi en recalculant les ventes de l’exercice considéré sur la base des taux de change utilisés pour l’exercice précédent

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved. - 2019