Ipsen publie de solides résultats pour le premier semestre 2021 et revoit à la hausse ses objectifs pour l’exercice en cours

Ipsen publie de solides résultats pour le premier semestre 2021
 et revoit à la hausse ses objectifs pour l’exercice en cours

 

Paris (France), le 29 juillet 2021 – Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, publie aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier semestre 2021 (S1 2021) :

 

 

  • Solides résultats financiers

 

  • Croissance des ventes totales du Groupe au S1 2021 de 11,0% à taux de change constant[1], soit 6,5% en données publiées, pour un montant de 1 350,3 millions d’euros
    • Croissance des ventes totales du Groupe au T2 2021 de 16,8%1, soit 12,7% en données publiées, pour un montant de 691,8 millions d’euros
  • Résultat opérationnel des activités de 479,8 millions d’euros (vs S1 2020 : 410,2 millions d’euros) ; résultat opérationnel IFRS de 412,2 millions d’euros (vs S1 2020 : 249,8 millions d’euros)
  • Marge opérationnelle des activités à 35,5% (vs S1 2020 : 32,3%), marge opérationnelle IFRS

à 30,5% (vs S1 2020 : 19,7%)

  • Structure financière saine : diminution de la dette nette à 336,5 millions d’euros, en baisse de 188,7 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2020.

 

  • Mise en œuvre de la stratégie

 

  • Maximiser la valeur des marques :
    • Croissance des ventes en Médecine de Spécialité au S1 de 11,2%1 à 1 244,5 millions d’euros
    • Croissance des ventes en Santé Familiale au S1 de 8,6%1 à 105,9 millions d’euros
  • Renforcer le portefeuille de produits en R&D :
    • De bons progrès réalisés en innovation externe : accords conclus en développement préclinique et clinique
    • Acceptation de la soumission réglementaire pour le palovarotène dans le traitement de la FOP[2] aux États-Unis et en Europe
    • Approbation réglementaire et lancement de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le nivolumab dans le carcinome rénal avancé en première ligne et résultats positifs de l’étude de Phase III pour le Cabometyx® dans le cancer différencié de la thyroïde
  • Générer des gains d’efficacité :
    • Economies de coûts dues à la réduction des réunions à la suite de la pandémie et à des gains d’efficacité
    • Baisse du ratio des frais commerciaux et généraux sur les ventes totales du Groupe à 35,8% (vs S1 2020 : 37,0%)
  • Renforcer la culture :
    • Bonne dynamique avec un programme ambitieux en Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) pour Ipsen.

 

 

  • Révision à la hausse des objectifs financiers 2021

 

  • Croissance des ventes totales du Groupe supérieure à +8,0%1 (objectif précédent : supérieure à +4,0%1)
  • Marge opérationnelle des activités d’environ 32,0% (objectif précédent : supérieure à 30,0%)

 

 

 

David Loew, directeur général, a commenté :

 

« Nos solides résultats illustrent les progrès que nous réalisons avec notre nouvelle stratégie. Nous continuons de développer nos marques, avec des ventes particulièrement fortes au deuxième trimestre, en partie grâce à la levée progressive des mesures de confinement liées à la pandémie. Nous avons obtenu l’approbation réglementaire pour le lancement de Cabometyx® en association avec le nivolumab dans le carcinome rénal avancé en première ligne, et malgré la déception des récentes données de la Phase III dans le cancer du foie, nous continuons de renforcer notre portefeuille de produits R&D avec des résultats positifs de l’étude de phase III pour le Cabometyx® dans le cancer de la thyroïde et l’acceptation de la soumission réglementaire pour le palovarotène dans la FOP. Ces progrès ont été accompagnés par de récents accords de licence en stade préclinique et clinique. Je suis également satisfait des économies réalisées sur nos activités, tandis que l’accent mis sur notre culture a également permis de créer plus d’opportunités au bénéfice des patients et de la société.

 

La révision à la hausse de nos objectifs financiers pour l’année reflète la force de nos activités.  À court terme, nous attendons de nouvelles étapes réglementaires pour le palovarotène aux États-Unis et en Europe et nous continuons à anticiper de nouveaux lancements du générique de lanréotide en Europe cette année. Je suis confiant qu’Ipsen va continuer à atteindre ses objectifs, grâce à une stratégie claire, à des fondamentaux solides et à des opportunités de croissance attrayantes, renforcés par une priorité constante au service des patients ».

 

 

Extraits des états financiers consolidés condensés[3]

 

(en millions d’euros) S1 2021 S1 2020 Variation TCC[4]
Chiffre d’affaires Groupe 1 350,3 1 268,3 6,5% 11,0%
Chiffre d’affaires Médecine de Spécialité 1 244,5 1 167,1 6,6% 11,2%
Chiffre d’affaires Santé Familiale 105,9 101,2 4,7% 8,6%
       
Résultat opérationnel des activités 479,8 410,2 17,0%  
Marge opérationnelle des activités (en % des ventes) 35,5% 32,3% 3,2 pts  
Résultat net consolidé des activités 359,8 297,0 21,2%  
Résultat dilué par action (en euros) 4,31 3,55 21,3%  
       
Résultat opérationnel IFRS 412,2 249,8 65,0%  
Marge opérationnelle IFRS (en % des ventes) 30,5% 19,7% 10,8 pts  
Résultat net consolidé IFRS 303,3 222,7 36,2%  
Résultat de base par action (en euros) 3,64 2,66 36,5%  

 

  • Croissance des ventes totales du Groupe au premier semestre 2021 de 11,0%4, soit 6,5% en données publiées, pour un montant de 1 350,3 millions d’euros. Augmentation des ventes en Médecine de Spécialité de 11,2%4 à 1 244,5 millions d’euros, grâce à la croissance de Cabometyx®, Décapeptyl® (triptoréline), Somatuline® (lanréotide) et Dysport® (toxine botulique de type A). Croissance des ventes en Santé Familiale de 8,6%4 à 105,9 millions d’euros, en raison de la réduction des effets de la pandémie de la COVID-19, en particulier en Chine.

 

 

 

  • Résultat opérationnel des activités de 479,8 millions d’euros, en hausse de 17,0% grâce à la croissance des ventes totales du Groupe et des autres produits des activités ordinaires. L’augmentation des frais généraux, administratifs et commerciaux à 483,4 millions d’euros a été limitée à 3,0%. Des économies ont été réalisées sur les frais de vente, grâce à la réduction des déplacements et au développement des conférences et réunions médicales virtuelles. De même, des gains d’efficacité ont été obtenus grâce aux économies d’approvisionnement, à la hiérarchisation des projets, aux initiatives numériques et à l’optimisation de la production.

 

  • Marge opérationnelle des activités de 35,5% des ventes totales du Groupe, soit une augmentation de 3,2 points par rapport au premier semestre 2020.

 

  • Résultat net consolidé des activités de 359,8 millions d’euros, avec une croissance de 21,2% s’expliquant par l’augmentation de la marge opérationnelle des activités.

 

  • Résultat opérationnel IFRS de 412,2 millions d’euros après amortissement des actifs incorporels, pertes de valeur et autres charges d’exploitation. La marge opérationnelle IFRS s’élève à 30,5%, en hausse de 11 points en raison d’une perte de valeur constatée au premier semestre 2020 sur les actifs incorporels du palovarotène à la suite de l’arrêt du programme MO-Ped.

 

  • Résultat net consolidé IFRS de 303,3 millions d’euros en hausse de 36,2%. Le résultat net IFRS dilué par action est en hausse de 36,5% soit 3,64 euros.

 

  • Cash-Flow libre de 291,4 millions d’euros en augmentation de 24,9%, principalement liée à la hausse du Cash-Flow opérationnel et une diminution des impôts exigibles.

 

  • Dette nette établie à 336,5 millions d’euros (vs S1 2020 : 923,3 millions d’euros) ; l’amélioration au premier semestre résulte principalement de la génération de Cash-Flow libre.

 

 

 

Les Etats Financiers consolidés condensés ont été arrêtés le 28 juillet 2021 par le Conseil d’Administration et ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes.

 

Le rapport financier semestriel, en lien avec l’information réglementée, est disponible sur le site internet du Groupe, dans la section Information Réglementée de la rubrique Relations Investisseurs.

 

 

Objectifs financiers pour 2021

 

Le Groupe revoit aujourd’hui ses objectifs financiers à la hausse pour l’exercice 2021 ; pour le second semestre, il prend l’hypothèse d’une reprise progressive de l’activité mondiale à la suite de la crise provoquée par la pandémie de la COVID-19. Après le lancement en juillet 2021 du générique de lanréotide en Allemagne, d’autres lancements du générique de lanréotide sont également anticipés au second semestre en Europe ; Ipsen ne prévoit toutefois pas de lancement de génériques de l’octréotide ou du lanréotide aux États-Unis en 2021.

 

 

Ventes totales du Groupe

 

Croissance supérieure à 8,0%[5]

Marge opérationnelle des activités

 

Environ 32,0%[6], excluant l’impact potentiel d’investissements additionnels dans le cadre d’innovation externe

 

 

 

 

Effet de change

 

Sur la base des taux de change à fin juin 2021, Ipsen anticipe un impact négatif des devises de l’ordre de 2% sur les ventes totales du Groupe pour l’exercice 2021.

 

 

Recherche et Développement

 

En mai 2021, Ipsen a annoncé que sa demande d’approbation (NDA) pour le palovarotène avait été acceptée par la Food and Drug Administration aux États-Unis. Le palovarotène est un médicament oral, expérimental agoniste sélectif RARγ, destiné à la prévention de l’ossification hétérotopique (nouvelle formation osseuse). Il est évalué comme option thérapeutique potentielle chez les personnes atteintes de la FOP, une maladie génétique ultra-rare et progressivement invalidante. La date cible d’action réglementaire attribuée par la FDA dans le cadre d’un statut d’examen prioritaire est fixée au 30 novembre 2021. Des demandes similaires ont été acceptées par l’Agence européenne des médicaments et par Swissmedic.

 

Au cours de la période, il a été annoncé qu’Ipsen exercerait son option de collaboration avec Exelixis dans l’essai pivot de Phase III COSMIC-311 de Cabometyx® chez les patients atteints d’un cancer différencié de la thyroïde réfractaire à l’iode radioactif précédemment traité. Ipsen a un accord de collaboration exclusif avec Exelixis pour la commercialisation de Cabometyx® en dehors des États-Unis et du Japon.

 

En juin 2021, Ipsen et Exelixis ont annoncé que COSMIC-312, l’essai pivot de Phase III en cours évaluant Cabometyx® en association avec l’atezolizumab, par rapport au sorafenib chez les patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire avancé précédemment non traité, a satisfait à l’un des critères d’évaluation principaux, démontrant une amélioration significative de la survie sans progression (SSP) lors de l’analyse principale prévue. Une analyse intermédiaire pour le second critère d’évaluation primaire de la survie globale (OS), menée en même temps que l’analyse primaire de la PFS, a montré une tendance en faveur de la combinaison de Cabometyx® et de l’atezolizumab, mais n’a pas atteint la significativité statistique. D’après les données préliminaires basées sur la survie globale de cette étude, la probabilité d’atteindre une significativité statistique lors de l’analyse finale est faible.

 

 

Innovation externe

 

En juillet 2021, Ipsen a conclu deux accords qui s’inscrivent dans le cadre de sa politique d’innovation externe visant à renforcer son portefeuille de produits R&D :

 

  • BKK-001 (Oncologie)

Fin juillet 2021, Ipsen a annoncé un accord de licence avec BAKX Therapeutics, accordant à Ipsen les droits exclusifs pour développer, fabriquer et commercialiser le BKK-001 comme traitement potentiel de la leucémie, du lymphome et des tumeurs solides.

 

  • Mesdopetam (Neurosciences)

Mi-juillet 2021, Ipsen a annoncé la conclusion d’un accord de licence avec IRLAB, conférant à Ipsen les droits exclusifs de développement et de commercialisation du mesdopetam, un nouvel antagoniste des récepteurs D3 de la dopamine, en tant qu’option thérapeutique potentielle pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson souffrant de dyskinésie induite par la lévodopa.

 

 

Responsabilité Sociétale des Entreprises (« RSE »)

 

La RSE d’Ipsen se concentre sur trois domaines. Exemples des progrès réalisés au cours du premier semestre 2021 :

 

  • Collaborateurs

Ipsen a fixé un objectif de parité femmes-hommes pour son équipe de direction globale (« Global Leadership Team ») d’ici 2025. Un calendrier similaire a été établi pour l’équipe de direction (« Executive Leadership Team »), avec un objectif d’atteindre 35% de parité femmes-hommes.

 

 

 

  • Communautés

Le mécanisme de crédit syndiqué (« RCF ») de la société comprend un critère ESG[7] clé. Les résultats favorables d’Ipsen par rapport aux objectifs ESG sont récompensés par des dons caritatifs, dont l’un a récemment été attribué à International Health Partners, une organisation caritative qui aide les personnes vivant dans certains des endroits les plus difficiles du monde à obtenir des médicaments essentiels.

 

  • Environnement

Ipsen utilise désormais 100% d’électricité verte sur ses sites au Royaume-Uni, en Irlande et en France. 88% de l’électricité utilisée par Ipsen dans le monde provient désormais de sources renouvelables. La société s’est également engagée à consommer les ressources de manière durable et continuera à améliorer l’efficacité énergétique de ses activités.

 

 

Conférence téléphonique

Une conférence téléphonique et un webcast destinés aux investisseurs et aux analystes se tiendront aujourd’hui à 14h30, heure de Paris. Les participants pourront rejoindre la conférence quelques minutes plus tôt et peuvent s’enregistrer ici ; un enregistrement sera disponible sur ipsen.com, tandis que le webcast sera accessible ici. L’ID de l’événement est 8026207.

 

Calendrier

La société prévoit de publier ses résultats pour le troisième trimestre le 21 octobre 2021.

 

[1] Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.

[2] Fibrodysplasie ossifiante progressive.

[3] Etats financiers consolidés condensés soumis à un examen limité des commissaires aux comptes du Groupe

[4] Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.

[5] Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.

[6] Ratio de la marge opérationnelle des activités sur les ventes totales du Groupe.

 

[7] Environnement, Social et Gouvernance

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved - 2021