IPSEN SPONSORISE LE PLAN D’ACTION SUR LES A.V.C. EN EUROPE (2018-2030)

Ce jeudi 23 mai, Stroke Alliance for Europe (SAFE) et European Stroke Organization (ESO) présentent leur Plan d’Action sur les Accidents Vasculaires Cérébraux (A.V.C.) en Europe (2018-2030) au Parlement européen à Bruxelles.

Ipsen se réjouit de sponsoriser un projet SAFE pour la deuxième année consécutive, après le rapport sur L’impact des A.V.C. en Europe présenté au Parlement européen en mai 2017.

Comme souligné par ce rapport, les A.V.C. restent une des principales causes de décès et d’invalidité en Europe, malgré des preuves tangibles qu’il est aujourd’hui possible de les éviter, traiter et gérer.

Cette année, SAFE et l’ESO ont décidé de codévelopper un Plan d’Action sur les A.V.C. en Europe (2018-2030) faisant état des connaissances en matière de prise en charge des A.V.C. et fixant des objectifs pour la décennie à venir.

Ce plan d’action s’appuie sur la Déclaration d’Helsingborg sur la gestion des accidents vasculaires cérébraux de 1995 et la Déclaration d’Helsingborg sur les stratégies européennes en matière d’accidents vasculaires cérébraux de 2006. Les deux documents, sponsorisées par le Bureau régional européen de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), détaillaient les actions à mener au cours des dernières décennies afin d’améliorer la prise en charge des A.V.C. et la qualité des soins.

Ce nouveau Plan d’Action sur les A.V.C. en Europe (2018-2030) se concentre sur sept domaines d’action :

  1. Prévention primaire
  2. Organisation des services de prise en charge des A.V.C.
  3. Prise en charge de la phase aigüe de l’A.V.C.
  4. Prévention secondaire et suivi organisé
  5. Réhabilitation
  6. Évaluation des résultats et de la qualité des soins
  7. La vie après un A.V.C.

Historiquement, « La vie après un A.V.C. » était considérée comme une sous-catégorie de la « Réhabilitation ». En collaboration avec SAFE, l’association européenne des patients ayant survécus à un A.V.C. ainsi que des soignants, Ipsen a contribué à donner davantage de visibilité à « La vie après un A.V.C. » et au rôle crucial de la réhabilitation dans le parcours des patients.

Ipsen se réjouit de voir « La vie après un A.V.C. » considérée pour la première fois comme une catégorie à part entière avec des objectifs spécifiques pour 2030, tel que la mise en place de « normes minimales de soins (…) que chaque patient survivant à un A.V.C. devrait recevoir, quel que soit son lieu de résidence. Celles-ci devraient inclure un examen sur 6 mois et un plan de soins sur mesure, répété à 12 mois et annuellement par la suite. ».

L’évènement au Parlement européen réunira des membres du Parlement européen, des représentants de la Commission européenne, des associations de patients régionales et nationales ainsi que d’autres industriels.

Le plan d’action sera publié officiellement dans le Journal de l’ESO en juin-juillet 2018.

Pour 2019, SAFE prépare un nouveau rapport sur L’impact économique des A.V.C. en Europe.

À propos de SAFE
Stroke Alliance for Europe (SAFE) est une organisation à but non lucratif qui représente un éventail de groupes de patients à travers l’Europe dont l’objectif commun est de faire de la prévention des A.V.C. une priorité politique et publique en Europe et de réduire l’incidence et la compréhension de l’A.V.C. par le biais de l’éducation. SAFE a été créée en 2004 et comprend 30 membres.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Héloïse Levallois (heloise.levallois@ipsen.com).

Visuel 1

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved - 2022