Ipsen continue de renforcer son portefeuille de produits au stade initial de développement en oncologie grâce à un partenariat avec l’Université Queen’s de Belfast et un accord de licence

Ipsen a le plaisir d’annoncer aujourd’hui la signature d’un partenariat avec l’Université Queen’s de Belfast (QUB) lui garantissant les droits sur un programme prometteur de recherche sur un inhibiteur de la FLIP en phase préclinique, soutenu par Wellcome.

Howard Mayer, Vice-président exécutif, Directeur de la R&D chez Ipsen, a commenté : « Complémentaire de notre récente collaboration avec BAKX Therapeutics, ce partenariat nous donne l’opportunité de cibler la voie de l’apoptose (mort cellulaire) pour développer des thérapies innovantes contre le cancer. Nous sommes impatients de travailler avec l’équipe de QUB. Chez Ipsen, nous pensons que de grands partenariats offrent de grandes possibilités. »

La FLIP est une protéine qui joue un rôle central dans la régulation de l’apoptose. Elle est souvent surexprimée dans les cancers hématologiques et tumeurs solides (y compris le cancer colorectal, le cancer du poumon et le cancer du pancréas). Elle est impliquée dans la régulation de la mort cellulaire programmée sous de nombreux aspects et présente un intérêt significatif en tant que nouvelle cible thérapeutique contre le cancer. La régulation à la hausse de la FLIP a été associée à une progression tumorale dans de nombreuses hémopathies malignes et tumeurs solides.

Dirigée par les professeurs Dan Longley et Tim Harrison, l’équipe universitaire de la QUB a développé une nouvelle petite molécule qui inhibe la protéine FLIP et l’a utilisée pour établir une preuve de concept préclinique. La priorité des équipes est désormais de faire progresser ce programme au stade de développement clinique. Le professeur Longley a commenté : « L’avancée de nos travaux à ce jour étaye largement le potentiel des inhibiteurs de la FLIP en tant qu’agent thérapeutique dans de nombreux cas de cancer. Notre équipe est impatiente de s’associer aux équipes cliniques et de développement d’Ipsen afin de mettre à contribution leur expertise, leur expérience et leur réseau mondial pour faire progresser ce programme et apporter cette solution thérapeutique aux personnes atteintes d’un cancer dans le monde. » Le professeur Harrison a ajouté : « Nous nous réjouissons du potentiel des molécules inhibitrices de la FLIP que nous avons pu développer grâce au soutien de Wellcome. Nous sommes impatients de travailler avec Ipsen pour faire progresser ces molécules jusqu’aux prochaines étapes de leur développement et enfin proposer de nouvelles options thérapeutiques aux patients. »

Le Docteur Lynsey Bilsland, Responsable innovations du programme FLIP(i) de Wellcome, a déclaré : « Le programme d’inhibiteurs de la FLIP est un excellent exemple des nouvelles pistes scientifiques explorées aujourd’hui pour découvrir de nouveaux médicaments et ainsi essayer d’améliorer la santé des patients atteints d’un cancer. Nous accordons toute notre confiance à l’équipe d’Ipsen et de QUB pour développer cette technologie en phase clinique. »

Ce partenariat et l’accord de licence confèrent à Ipsen une licence mondiale exclusive pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation de l’inhibiteur de la FLIP.

Ipsen a déjà noué des partenariats d’excellence avec plusieurs institutions universitaires et nombre de sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques. Ces collaborations offrent des pistes nouvelles et prometteuses pour concevoir les traitements de demain.

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved - 2021