Comment transformer l’organisation médicale en médecine de spécialité pour apporter la plus grande valeur ajoutée aux patients

Par Steven Hildemann, MD, PhD, Vice-président exécutif, Chief Medical Officer

Les affaires médicales jouent un rôle central chez Ipsen. Notre stratégie est axée sur la collaboration pour servir au mieux les patients et la société, dans nos trois domaines clés : l’oncologie, les maladies rares et les neurosciences. Le transfert de connaissances vers et depuis l’organisation des affaires médicales de toute société pharmaceutique est essentiel pour permettre à cette dernière de concevoir des solutions significatives pour les patients vivant avec des besoins très spécifiques et des maladies pour lesquelles la prise en charge est insuffisante.

Rouage essentiel d’un acteur mondial de taille moyenne de l’industrie pharmaceutique, l’organisation médicale d’Ipsen s’appuie sur l’expertise médicale ainsi qu’une approche proactive et numérique pour faire une différence concrète dans la vie des patients et améliorer l’expérience des professionnels de santé.

En plaçant les patients et les insights basés sur les données au cœur de notre mission, nous avons relevé le défi de transformer notre organisation médicale à l’été 2020. Deux ans plus tard, nous analysons ses premiers résultats dans la revue Pharmaceutical Medicines.

 

Poser le bon diagnostic

L’organisation médicale a toujours été au cœur de la prise de décision en interne chez Ipsen. Pourtant, pour s’adapter aux progrès de notre branche et prendre part à l’explosion des connaissances, nous devions aller au-delà de ce rôle ; servir de moteur stratégique d’innovation et de création de valeur, avec l’appui d’autres fonctions clés telles que la R&D et les ventes. Tout au long du processus de transformation, nous nous sommes efforcés de puiser dans l’intelligence collective de notre entreprise et des parties prenantes externes, en plaçant la collaboration au cœur de nos solutions.

C’était en quelque sorte notre « diagnostic », afin de déterminer la meilleure méthode à suivre pour opérer la transformation nécessaire. Il a guidé notre stratégie, et nous a aidés à nous focaliser sur l’amélioration de l’état de santé et de la qualité de vie des patients, tout au long de leur parcours de soin.

 

Trouver le bon remède

Imaginez qu’un oncologue, avec plus de dix ans d’expérience pratique, tente d’établir le traitement d’un patient atteint d’une tumeur solide. Plusieurs années auparavant, lors de sa formation, les options auraient été limitées. De nos jours, il existe des thérapies ciblées, des chimiothérapies traditionnelles, des thérapies géniques ex-vivo et in-vivo, et de nombreuses thérapies combinées à venir ; auxquelles s’ajoute une multitude d’essais cliniques en cours. Chaque option pourrait potentiellement représenter un choix plus efficace pour le patient. Cependant, se tenir au courant du moindre élément de donnée disponible en oncologie est irréaliste compte tenu des volumes de données existants, même pour les leaders d’opinion les mieux formés qui travaillent dans les plus grands centres d’excellence à travers le monde.

C’est la raison pour laquelle les Affaires médicales ainsi que les fonctions Sécurité des patients et Affaires Patients peuvent jouer un rôle essentiel pour assurer une prise en charge optimale des maladies. En somme, la fonction médicale se situe au croisement entre les patients, les médecins et les insights basés sur les données. Sa mission principale consiste à donner constamment un sens à la science et aux nouvelles données, afin de les traduire en insights. Ensuite, elle exploite ces insights pour fournir des informations sur les produits, apporter un enseignement médical aux professionnels de santé et transférer les connaissances vers l’entreprise et les parties prenantes externes afin d’éclairer la prise de décision.

Ainsi, notre stratégie de transformation de l’organisation médicale d’Ipsen a consisté à créer un écosystème médical collaboratif alimenté par la science, les données et les connaissances, et qui favorise le transfert des connaissances au sein et à l’extérieur de l’entreprise.

 

Générer des résultats positifs

Deux ans après le début de notre parcours de transformation, je suis fier de dire que nous avons déjà observé un certain nombre de résultats positifs. Notre approche axée sur les données s’est avérée efficace pour favoriser le développement individuel et les connaissances collectives. Nous avons posé les bases d’une architecture de données commune et avons commencé à intégrer ces connaissances axées sur les données dans nos décisions stratégiques. Nous travaillons par exemple avec des associations de patients comme l’International Kidney Cancer Coalition (IKCC) pour encourager la collaboration entre les médecins et les patients dans leurs décisions de traitement, en soulignant l’importance de considérer la qualité de vie avec une survie prolongée.

En parallèle, Ipsen conduit actuellement plusieurs études ambitieuses dont l’impact scientifique et médical sera significatif, en vue d’apporter de la valeur aux patients. Tandis que nous poursuivons notre parcours de transformation, une allocation intelligente des ressources, la collaboration et le développement continu de notre leadership régiront notre stratégie médicale pour l’avenir.

Nous restons déterminés à innover et à mettre en œuvre des stratégies audacieuses pour améliorer de manière concrète les résultats de santé, sous le leadership résolu de notre DG, David Loew, et en collaboration avec notre équipe de direction, ainsi qu’avec nos collègues médicaux et interfonctionnels au niveau central et dans nos pays.

La transformation médicale est devenue la réalité de notre façon de travailler au quotidien. Plus d’informations à ce sujet dans un article paru dans la revue Pharmaceutical Medicines.

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved - 2022