Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial engagé pour l’amélioration de la qualité de vie du patient, en oncologie, neurosciences et maladies rares.

À l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la corruption, Ipsen réaffirme son engagement aux principes du programme Global Compact des Nations Unies


 

Conscients de l’importance d’opérer en respectant les normes éthiques les plus élevées, nous avons posé trois questions importantes à Dominique Laymand, Vice-Président Exécutif, Chief Ethics & Social Responsibility Officer, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la corruption :

 

Dominique, pourquoi la lutte contre la corruption est-elle si importante dans le monde d’aujourd’hui ?

La lutte contre la corruption est essentielle. Je voudrais citer António Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies, qui a dit :
« La corruption engendre davantage de corruption et favorise une culture corrosive d’impunité. »
Aujourd’hui, la corruption touche tous les pays du monde. Elle mine la confiance, permet aux organisations criminelles de prospérer et a un impact économique néfaste. Selon la Banque Mondiale, près de 1 trillion de dollars de pots-de-vin a été versé en 2018.

 

Quelles sont les conséquences potentielles de la corruption pour des entreprises comme Ipsen ?

C’est d’abord et avant tout un élément majeur qui compromet l’allocation de ressources importantes pour le développement durable des entreprises, des industries et de la société. La corruption brise la confiance des parties prenantes et nuit à la réputation des entreprises. D’autres conséquences comprennent : amendes, exclusion des marchés publics ou des appels d’offres, amendes administratives, responsabilité pénale, responsabilité des dirigeants et autres personnes impliquées, peines de prison et procédures civiles.

C’est pourquoi l’éthique et la compliance sont des éléments fondamentaux de notre stratégie globale et font partie intégrante de notre culture et de nos activités. Elles renforcent notre crédibilité et notre réputation, essentielles dans le secteur de la santé et dans notre mission d’améliorer la vie des patients.

 

Quelle est la réponse d’Ipsen à la lutte contre la corruption ?

Ipsen s’appuie sur une forte culture de l’éthique, où chacun d’entre nous est invité à s’exprimer librement avec ses collègues ou son manager sur tout ce qui le préoccupe.
Les programmes Business Ethics d’Ipsen, pour les collaborateurs et les tiers sont conçus et améliorés en permanence, afin de prévenir les différents risques liés à la corruption, parmi d’autres risques liés à la compliance.
Nous avons également revu notre Code de conduite cette année. De fait, 91 % de nos employés ont terminé leur formation en matière de lutte contre la corruption, et je suis confiante que nous atteindrons 100 % d’ici la fin de l’année.

 

Enfin et surtout, nous avons adhéré au Pacte Mondial des Nations Unies en 2012 et nous renouvelons chaque année notre engagement à lutter contre toutes les formes de corruption.
Je vous encourage vivement à consulter la page Web de l’ONU : https://www.un.org/en/events/anticorruptionday/

 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la corruption, et chaque jour, nous nous engageons à travailler avec les bonnes personnes et de la bonne manière. Nous sommes tous responsables du respect des règles applicables dans les pays où nous exerçons nos activités.
Nous ne tolérons pas et ne tolérerons pas la corruption !

 

Unis contre la corruption

© Ipsen Pharma, 65 Quai Georges Gorse, 92100 Boulogne-Billancourt, France. All rights reserved. - 2020