Deux plateformes scientifiques innovantes

Peptides : une expertise historique

L’expérience d’Ipsen dans la découverte des peptides et leur formulation est ancienne. Le Groupe décline cette expertise sur des projets relatifs aux analogues des peptides naturels susceptibles de répondre aux besoins des patients. Somatuline® Autogel® symbolise la capacité du Groupe à combiner progrès de la recherche et innovation galénique. La plateforme peptides exploite cette connaissance des peptides dans des voies innovantes, avec pour perspective l’immense proportion de cibles moléculaires qui ne sont pas encore atteintes par des médicaments, comme les petites molécules et les anticorps. L’ingénierie des peptides était précédemment menée par les centres de recherche et développement de Milford (États-Unis) et des Ulis (France), en collaboration avec des centres de recherche universitaires. En 2014, les activités de R&D américaines ont été transférées à Cambridge (Massachusetts), l’un des principaux pôles de recherche en biotechnologie, pour rapprocher Ipsen de plusieurs partenaires clés installés dans la région, notamment des centres hospitaliers, facultés de médecine, entreprises de biotechnologie et universités de premier ordre, et renforcer son leadership dans le domaine des peptides. Le développement pharmaceutique est conduit sur le site de Dreux (France).

Toxines : autour de la toxine botulique

Utilisée dans le traitement de la spasticité, la toxine botulique permet, grâce à son pouvoir inhibiteur, de traiter les dysfonctionnements de la jonction entre le muscle et le nerf, à l’origine d’une hypercontraction de certaines parties du corps. Néanmoins cette molécule unique a un potentiel d’applications thérapeutiques beaucoup plus large, dans de nombreux domaines : urologie, oncologie, endocrinologie, neurologie, médecine réparatrice… notamment lorsqu’on associe les peptides aux toxines pour obtenir des « TSI » (targeted secretion inhibitors – inhibiteurs ciblés de la sécrétion) qui permettent de diriger la toxine vers différents types cellulaires selon les peptides utilisés. Le Groupe est l’un des rares acteurs du marché à en maîtriser la fabrication et le contrôle, ainsi que les technologies nécessaires à l’exploration de nouvelles applications et au développement de nouveaux produits à base de toxine.

Traitées jusqu’à présent de manière classique, par extraction de souches bactériennes naturelles mises en culture, les toxines botuliques peuvent désormais être produites par voie « recombinante » : introduits dans la souche bactérienne, des gènes autorisent un nouveau séquençage et donc une modification « à la demande » des propriétés des toxines. A Abingdon (Royaume-Uni), la société Ipsen Bioinnovation (anciennement Syntaxin) est un leader en technologie des toxines botuliques recombinantes naturelles et modifiées, et en sécrétion d’inhibiteurs ciblés ou de molécules reciblées. Ce centre de recherche dispose d’expertises et de technologies uniques  qui vont permettre à Ipsen de prendre un temps d’avance sur la concurrence grâce à une plateforme de toxines hautement différentiantes et innovantes, avec 75 brevets accordés et plus de 130 brevets en instance.

Ipsen a également mis en place une collaboration de recherche avec  Harvard Medical School pour découvrir de nouvelles toxines botuliques recombinantes destinées au traitement de maladies neurologiques graves.

Au sein de chaque plateforme, l’accent est mis sur le partage des projets et des objectifs. La preuve de concept y joue son rôle de pierre angulaire, ce qui conduit, beaucoup plus rapidement qu’auparavant, les différents métiers à anticiper ensemble le cycle de vie de la molécule en R&D. Ce mode participatif est voué à répondre, à chaque étape, à la question essentielle de la singularité de la molécule et de sa différenciation. Ipsen occupe une position unique qui résulte des synergies potentielles des toxines et des peptides, dans les molécules hybrides. À la différence des technologies totalement nouvelles comportant des risques aujourd’hui mal connus, Ipsen s’appuie sur un savoir-faire et une expérience solide dans les peptides et les toxines.

Mis à jour le 01 juillet 2014