Partenaires

Ipsen a construit de longue date des partenariats à succès avec de nombreuses organisations.

Les partenariats et acquisitions récentes

  • 8 mars 2016 Ipsen annonce un partenariat de recherche avec PeptiMimesis, une start-up française issue d’un projet essaimé de l’université de Strasbourg et de l’Inserm, pour le développement de nouveaux peptides thérapeutiques ciblant un récepteur transmembranaire surexprimé dans de nombreux cancers et impliqué dans leur développement.
  • 1er mars 2016 Ipsen a renforcé son pipeline en oncologie en acquérant les droits hors États-Unis, Canada et Japon du cabozantinib d’Exelixis, un traitement disponible pour le cancer médullaire de la thyroïde et en cours d’évaluation en Europe pour le carcinome avancé du rein, avec un impact positif sur la survie des patients.
  • 17 février 2016 : Ipsen a renforcé son pipeline dans les indications oncologiques de niche par la prise en licence de produits radiopharmaceutiques ciblant le récepteur de la neurotensine dans le cancer du pancréas, grâce à un accord de licence avec 3B.
  • En 2015, acquisition d’OctreoPharm Sciences, une société développant des produits radiopharmaceutiques innovants pour le diagnostic et le traitement des tumeurs neuroendocrines.
  • En 2015, option d’achat pour l’acquisition de Canbex Therapeutics au terme de l’étude de phase IIa du principal candidat médicament de Canbex (VSN 16R) indiqué dans le traitement de la spasticité liée à la sclérose en plaques. Canbex est une “spin out” de la University College London (UCL).
  • Accord avec Actavis pour la distribution et la promotion d’Eziclen® / Izinova® (BLI-800) dans les principaux pays européens du groupe (France, Allemagne, Italie, Royaume-Uni et Espagne). En 2009, Ipsen a acquis les droits exclusifs de fabrication, commercialisation et distribution de BLI-800 Eziclen® / Izinova® de Braintree pour les pays incluant l’Europe, la CEI et la Chine.
  • En 2015, Ipsen étend son partenariat avec l’Université de Harvard par la signature d’un nouvel accord de recherche.
  • En 2014, accord de commercialisation avec Lexicon Pharmaceuticals Inc. pour le Telotristat etiprate hors Amérique du Nord et Japon principalement dans le traitement du syndrome carcinoïde. L’accord a été étendu au Canada en mars 2015.
  • En 2014, Ipsen a octroyé des brevets, des licences, son savoir-faire et des données à Chinese Peptide Company pour leur recherche dans les programmes peptidiques.
  • En 2014, accord de licence avec Otonomy Inc. lui permettant d’utiliser les données d’Ipsen sur le gacyclidine dans le développement d’OTO-311 comme traitement de l’acouphène.
  • Accord de promotion et distribution avec GW Pharma pour leur produit Sativex® dans le traitement de la spasticité liée à la sclérose en plaques, en Amérique Latine (à l’exception du Mexique et des Caraïbes).
  • En 2013, Ipsen a acquis Syntaxin au Royaume-Uni, entreprise leader dans la recherche sur les toxines. La même année, un accord de recherche a été signé avec Harvard Medical School. Ces deux accords permettent l’élargissement de l’environnement de recherche et développement en matière de toxines innovantes.

Les partenaires académiques en phase initiale

  • A*STAR P53LAB (Singapour)
  • Bringham and Women’s Hospital, Boston (USA)
  • École de médecine et hôpital universitaire de la Charité, Berlin (Allemagne)
  • Clinique G.B. Rossi, Vérone (Italie)
  • Hanover Medical School (Allemagne)
  • Harvard Medical School (États-Unis)
  • Hôpital Saint-Antoine (France)
  • Hôpital Pierre Wertheimer (France)
  • Hôpital universitaire, Uppsala (Suède)
  • INSERM (France)
  • Institut de Cerveau et de Moëlle Épinière, Paris (France)
  • Institut Curie (France)
  • Institut Gustave Roussy, Paris (France)
  • Massachusetts General Hospital, Boston (États-Unis)
  • Salk Institute,  San Diego (États-Unis)
  • SNCC (Singapour)
  • Université de Cordoue (Espagne)
  • Université de Gênes (Italie)
  • Université de Lund, Malmö (Suède)
  • Université de Rome (Italie)
  • Université de Strasbourg (France)
Mis à jour le 03 juin 2016