EHS

Les activités d'Ipsen requièrent un niveau de sécurité élevé et une stratégie de développement desdites activités respectueuses de l'environnement. Le Groupe a formalisé cet engagement dans sa démarche EHS (environnement, santé, sécurité) fondée sur une politique de prévention en conformité avec les normes ISO 14001 (environnement) et OHSAS 18001 (santé-sécurité). Cette approche s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue et vise à responsabiliser les acteurs à tous les niveaux.

L’environnement, la santé et la sécurité (EHS) sont partie intégrante des activités d’Ipsen. La politique EHS d’Ipsen met d’ailleurs l’accent sur la responsabilisation de chaque individu. Par ailleurs, le Groupe s’est engagé à :

  • concevoir et gérer ses activités et ses produits pour limiter leurs impacts sur les personnes et l’environnement de manière éthique et conforme ;
  • limiter les risques d’accidents et les incidents ;
  • contribuer à l’amélioration continue des performances et de la culture EHS.

Le Groupe poursuit une politique volontaire de certification, en matière d’environnement avec l’ISO 14001 et en matière de sécurité avec l’OHSAS 18001, et a décidé en 2014 de mener un projet de certification vis-à-vis de ces deux référentiels pour l’ensemble des dix sites de production et de Recherche & Développement. L’objectif étant de parvenir à la double certification de l’ensemble de ces sites à l’horizon 2017.

Les sites, tels que Dublin (Irlande), les Ulis (France), Abingdon (Royaume-Uni), Cambridge (États-Unis) et Wrexham (Royaume-Uni), ont déjà aligné leurs systèmes de management EHS avec le référentiel interne du Groupe. En matière d’environnement, le site de Wrexham a obtenu des autorités locales la certification BS 8555 qui atteste de la mise en œuvre d’un système de gestion de l’environnement. De plus, ce dernier site a reçu une reconnaissance des autorités locales en termes de promotion de la santé au travail (le Corporate Health Standard) et en termes de sécurité au travail (la RoSPA Gold Award, Royal Society for the Prevention of Accidents).

Formés et responsables

Au cœur du dispositif de prévention, la sensibilisation et la formation en environnement, santé et sécurité ont continué à être dispensées en 2014 au sein du Groupe. Chaque site a déployé son programme de formation en fonction des risques et des impacts qui lui sont propres. Chaque collaborateur est ainsi formé aux risques inhérents à son poste de travail et aux impacts de l’environnement associés à ses activités.

Le code de conduite EHS 3S : Nos engagements

 Logo EHS

STEP UP

S’impliquer personnellement pour sa propre sécurité et celle de ses collaborateurs ainsi que pour la préservation de l’environnement. Être fier de choisir la pratique la plus sûre.

SPEAK OUT

Échanger ses idées et ses préoccupations au sujet de l’environnement, de la santé et de la sécurité. Être écouté et soutenu, oser et avoir le courage de discuter ouvertement avec d’autres des situations à risque, même hors de son périmètre de responsabilité.

STAY SAFE

Rechercher les moyens d’améliorer continuellement la performance EHS. Signaler toute pratique ou situation à risque afin de prévenir toute blessure potentielle ou éventuelle atteinte à l’environnement.

Notre lutte contre le changement climatique et pour la réduction des émissions de CO2

Le Groupe s’est engagé à suivre ses émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre (GES) afin de mesurer l’impact de ses activités sur l’environnement et de mettre en œuvre les actions de réduction prioritaires.

En 2014, chaque entité ayant réalisé un bilan de GES a déployé son plan d’actions d’amélioration. Par ailleurs, depuis plusieurs années, le Groupe a engagé de nombreuses actions de réduction de son empreinte carbone, notamment via sa consommation d’énergie, avec, par exemple :

  • la réalisation de diagnostics énergétiques des sites industriels ou de Recherche & Développement;
  • le remplacement d’équipements par d’autres installations moins consommatrices en énergie;
  • le recours aux visioconférences et webconférences en alternative aux déplacements;
  • le remplacement progressif de la flotte par des véhicules à plus faible émission de CO2;
  • le covoiturage et les navettes pour réduire l’utilisation des véhicules personnels.

En France, conformément à l’article 75 du Grenelle II, Ipsen a établi et publié son bilan GES. Le Groupe a démontré son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique en déclarant des émissions sur un périmètre plus large que ses obligations.

Bilan 2014 des émissions de gaz à effet de serre -  Article 75 loi de Grenelle II -

Nos actions pour l’environnement

France : “Cyclamed”, pour préserver notre eau et nos terres

Ipsen soutient le programme Cyclamed, qui collecte les médicaments non utilisés rapportés par les patients dans les pharmacies. En effet, les médicaments jetés à la poubelle, dans la nature ou dans les canalisations, peuvent polluer les eaux de surface et souterraines. Récupérés par Cyclamed, ils sont éliminés selon les règles environnementales dans les incinérateurs dédiés, l’énergie produite permettant d’éclairer et de chauffer des logements.

France : “Apivigilance”, pour que les abeilles surveillent l’environnement

Les mesures prises pour limiter les atteintes à l’équilibre biologique, aux milieux naturels, aux espèces animales et végétales protégées sont intégrées à la démarche générale de respect de l’environnement du Groupe. Des initiatives dans ce sens ont été réalisées à Signes où le site a poursuivi sa collaboration avec le GEPS (Groupement des Entreprises du Plateau de Signes) sur le projet d’APIVIGILANCE. Il s’agit d’un système de biosurveillance environnementale utilisant les abeilles comme marqueurs de la qualité de l’environnement : les abeilles permettent de réaliser une évaluation éco-toxicologique de l’environnement immédiat, grâce à plusieurs paramètres comme l’observation de leur activité, leurs comportements et l’analyse de prélèvements. Ces analyses donnent une tendance de la qualité de l’air à proximité du site et notamment en relation avec les solvants utilisés de manière prépondérante par les entreprises de la zone d’activités.

Mis à jour le 29 février 2016